Que dire de Dieu ? L’Absolu début de page L’Absolu D'où vient cet absolu dont l'homme se réclame ? Il ne peut venir que d'une source plus absolue encore, totalement absolue. On pourrait dire « l'absolu, absolu même »: l'Absolu Inconditionné, totalement indéfinissable dans son infini. "Je suis !" souffle Dieu Ah! Bon ? Et, en quoi ça me concerne ? Et puis, si Dieu existe, ça pose des tas de questions ! Est-il responsable du mal, de l'imperfection du monde...? Le monde physique est-il bien ou mal ? Il peut être beau... et même magnifique... mais, il peut aussi être effrayant. L'homme est soumis aux lois de la matière inerte et vivante et les souffrances physiques s'expliquent par l'évolution de la matière, de la terre et leurs ratés... . Cataclysmes naturels (éruptions volcaniques,   tsunamis, tremblements de terre, etc.) . cancers, . Cellules envahies par de redoutables virus... Le monde physique n'est ni bien, ni mal… il est. La Terre n'a pas fini de se refroidir et crache parfois son feu sur les hommes. Le sida attaque nos cellules Et d'où vient la souffrance morale ? C'est celle de l'homme qui n'accepte pas les imperfections de ce monde et voudrait échapper aux lois physiques et biologiques qui le contrarient. La souffrance est la conséquence de la liberté que Dieu a donnée à la nature, et à l'homme. Et l'homme ajoute ses propres erreurs et méchancetés aux dommages causés par la nature. Pourquoi Dieu nous aurait-il créés ?  Dieu, étant infini, ne manque de rien. Mais n'a-t-Il pas voulu faire exister d'autres êtres que Lui, par amour, pour partager sa divinité ? Et Il nous a crées libres, différents de Lui, pour que nous puissions aimer ! Et pourquoi Dieu ne nous a t-il pas donné Sa perfection ? Ce que Dieu « crée » n’est pas de sa nature, Il ne se duplique pas. Il ne peut donc « créer » que du fini, de l’imparfait, du limité. Ce n’est pas de l’impuissance mais de l’altérité délibérée. Cela rend notre condition fragile et mortelle. Mais cela nous oblige à travailler, en co-créateurs, à réduire les conséquences de toutes les catastrophes ? Désolation après un bombardement Dieu nous a crée libres... mais mortels Et pourquoi la mort ? Mais, n’est-elle pas l’aboutissement naturel de toute vie ? L’énergie de la vie se consume, la nature inerte ou vivante se dégrade. C’est une loi physique inéluctable ! Je vis grâce à un corps fait de cellules qui s’usent, vieillissent et meurent. Mon corps est un objet de la nature,  il est soumis aux mêmes lois physiques et biologiques que tout ce qui est naturel. La mort est inscrite dans notre condition, dans notre « finitude ». To be or not to be ... Et qu'y a-t-il après la mort ? La mort nous laisse incertains sur notre devenir et Dieu semble ne rien faire. Cependant… Dieu est entré en relation avec l'Homme.